+33 (0)450 69 59 91 info@darron.fr

Présentation de la technologie : doseur volumétrique poudre

Il existe plusieurs raisons de retenir un doseur volumétrique poudre (Le poids de remplissage est déterminé par le nombre de tours de vis) :

  • Poudres de densité apparente et régulière
  • Précision de dosage supérieur à +/-1%
  • Dosage rapide
  • Solution économique

Dosage Volumétrique

Semi Automatique

Avec un doseur volumétrique poudre, le nombre de tours de vis est sélectionné / contrôlé par l’interface automate pour fournir le signal d’arrêt de la vis. Un minuteur de secours est également présent.

Le choix du système dépend de la vitesse requise, de la taille des lots, des temps de changement et du budget disponible. Avec un système de remplissage semi-automatique, la limite supérieure de vitesse dépend du temps nécessaire pour la manipulation manuelle du contenant. Si l’on prévoit une seconde (le minimum, en règle général) pour prendre le contenant, le positionner sous le doseur et le reposer, un temps de dosage de deux secondes pour la vis limitera le rendement à 20 remplissages par minute. D’autres facteurs peuvent limiter encore le rendement, tels que :

• Des poids de remplissage plus importants
• Une rotation lente de la vis nécessaire pour garantir la précision requise
• Une tendance à endommager le produit
• Trop de poussière
• Une ouverture étroite du goulot du contenant, limitant ainsi le diamètre de la vis
• Des contenants difficiles à manipuler tels que les sacs, sachets, etc.

Automatique

Lors du remplissage automatique de contenants rigides, les mêmes restrictions s’appliquent. La vitesse peut être encore limitée par la nécessité de soulever ou de faire vibrer le contenant au point de remplissage. Un simple levage pneumatique est utilisé pour garantir un remplissage propre par le goulot du contenant, avec une localisation du goulot pour les contenants ayant un goulot étroit. Un système hydraulique de levage et d’abaissement apporte la puissance et la vitesse de descente constantes nécessaires pour un remplissage par le fond lorsque la poudre doit être compactée ou compressée pour faire entrer la totalité du poids dans le contenant. La vibration peut être nécessaire pour stabiliser les produits sous forme de granulés.

 

Deux têtes / têtes multiples

En doublant le nombre de têtes de remplissage, on peut quasiment doubler le rendement. Les contenants sont indexés deux par deux, chaque tête remplissant 100% de la dose dans des contenants alternés. On peut encore augmenter le rendement en installant des systèmes à quatre têtes ou à têtes multiples.

Rotation

La solution rapide la plus fréquemment choisie est la machine rotative à mouvement continu où les contenants sont amenés dans une tourelle rotative munie de 12 goulottes de remplissage ou plus. La poudre est dosée, non pas directement dans les contenants, mais dans les goulottes qui se déplacent en tournant autour de la tourelle au-dessus des contenants, ce qui donne le temps nécessaire pour transférer la poudre. Un système de secousse des contenants ou d’air pulsé assure un transfert complet.

Balance de contrôle

Le doseur volumétrique poudre peut être relié à une balance de contrôle ou à une cellule de pesée pour remplir trois fonctions importantes : fournir des informations sur le poids, rejeter les poids insuffisants ou excessifs et compenser les variations tendancielles dans la densité de la poudre en vrac. Ces tendances, généralement provoquées par une stratification des particules fines et des granulés plus gros pendant le transport et la manipulation, peuvent entraîner une augmentation ou une baisse des poids de remplissage. Ces données de tendance peuvent être transmises à la tête de remplissage pour une compensation automatique, en augmentant ou en diminuant le nombre de tours de vis.

Tarage et pesée brute

Lors du remplissage de suspensions orales sèches dans des flacons en verre, la variation de poids d’un flacon à un autre est souvent plus importante que les limites supérieure et inférieure de remplissage. Si une validation à 100% du poids est obligatoire, il est nécessaire de peser les flacons vides et remplis et de déduire le poids à vide (tare) du poids rempli (brut) pour déterminer le poids net. L’utilisation de balances de contrôle indépendantes créerait un problème de maintien de l’enregistrement pendant les processus de pesée et de dosage, pour être sûr de rapprocher le poids brut du poids de tare du même flacon. Avec des cadences plus lentes, on résout ce problème potentiel en choisissant un système rotatif d’indexation où les stations de tarage et de poids brut sont incorporées dans la tourelle rotative à mouvement intermittent, l’enregistrement étant mécaniquement garanti par le système de roue crantée de la tourelle.

QUESTIONS ?